Vous êtes ici : Accueil > Jeunes Reporters pour l’Environnement > Poutine anti OGM
Par : eleve4
Publié : 12 octobre 2016

Poutine anti OGM

Vladimir Poutine veut-il interdire la production et l’importation des OGM pour le bien être de son pays ou y voit-il un intérêt géopolitique ?


Les enjeux environnementaux visé par le représentant russe 

 Vladimir Poutine a déclaré que le peuple russe était capable de se nourrir seul avec ses propres ressources (terre, eau…) et qu’il pourrait « devenir le plus grand fournisseur mondial d’aliments sains, écologiquement propres et de haute qualité » en 4 ans, devant le marché occidental. (Dixit M.Poutine, devant le Parlement russe)

 En effet, M. Poutine est « conscient » des dangers que provoquent les organismes génétiquement modifiés pour la biodiversité, les équilibres économiques et sociaux mais majoritairement pour la santé.Il sait aussi qu’il est urgent d’adopter des pratiques agricoles durables car s’ils continuaient dans cette voie, ils ne seraient plus en mesure de subvenir à leurs besoins alimentaires d’ici 2050.


 Cependant, la Russie autorise encore toutes les recherches et expérimentations sur les OGM, sur le territoire russe. Ce qui leur permettrait d’avancer en même temps que l’Europe et les Etats-Unis dans le domaine des biotechnologies.


Des enjeux géopolitiques : le conflit États-Unis/Russie

 L’Union Européenne peine à croire à une politique sérieusement engagée dans l’agriculture biologique de la part de Poutine. Certains pensent que créer une surpuissance bio sans organismes génétiquement modifiés est simplement une bêtise. Et oui, nous le savons tous, Vladimir Poutine voit seulement un intérêt géopolitique à l’arrêt de la culture des OGM. Effectivement, les Etats-Unis sont aujourd’hui le leader mondial dans la production et la consommation de produits bio (4,2%). Ainsi, Poutine stoppe tout échange de type OGM avec les USA ce qui les empêche non seulement de s’enrichir mais aussi cela leur permettra de surpasser les Américains au niveau biologique. Le marché bio russe ne représentant pour le moment que 0,1% du marché bio mondial. 

 

Un bilan mitigé

 La loi sur l’arrêt de l’importation et de la culture d’OGM est une démarche objectivement bonne pour le développement durable (protection de l’environnement, protection de la santé publique, nouvelles perspectives économiques) mais au fond Vladimir Poutine n’y voit qu’un intérêt géopolitique et économique pour son pays. 


Sources :

- http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/geopolitique-et-politique-agricole-175033

- http://reseauinternational.net/la-russie-se-lance-maintenant-dans-sa-revolution-du-bio/
- http://fr.rbth.com/economie/2016/07/06/la-russie-interdit-la-culture-et-limportation-des-ogm-2-scenarios-possibles_609197

- http://www.greenpeace.org/france/fr/campagnes/ogm/?gclid=CN3FzKvw_M4CFc8y0wodlU8BZg 


BRIAUD Sarah 2nd3

BORDIEC Mona 2nd3